ROLAND REUTENAUER
EXTRAITS DE CRITIQUES
Lire un extrait de ce livre
Revenir aux livres

…Reutenauer superpose ses strates poétiques (ou ontologiques) comme des couches de neige, comme des saisons qui se chevauchent, comme des jours qui se bousculent…Les mots " intime " et " quotidien " situent le poète à la fois du côté de la pensée (de cette pensée de pointe) et du côté de l'action. Son poème se dresse comme se dresse contre le vent un mât chargé de voiles. Son poème, " un livre d'espace "où s'inscrit ce qui avant de disparaître fait tache d'huile. Il en est ainsi, comme de la musique de Bach : un apaisement dont on ignore l'origine et le sens !...

(Gaspard Hons, Estuaires n° 8, Luxembourg, 1989)