ROLAND REUTENAUER
EXTRAITS DE CRITIQUES
Lire un extrait de ce livre
Revenir aux livres

La langue poétique de Roland Reutenauer crisse comme les pas sur le sable, comme la vie sur les rêves. Elle donne à entrevoir des significations aléatoires, des dissonances qui sonnent vrai. Elle place d'emblée ses lecteurs au cœur d'une fonction ultime de la poésie : la quête des réalités invisibles à travers le travail de la langue …
… l'agencement des mots, leurs résonances aiguës, leurs images rigoureuses sont dans le ton de l'invention poétique réelle, celle qui dérange et appelle la relecture pour aller au bout du plaisir de la langue…

(Richard Kleinschmager, les Dernières Nouvelles d'Alsace, 07.01.1992)

… Pour l'auteur, comme pour son lecteur, réalité et rêve sont interchangeables et se fondent, grâce à l'alchimie de la langue, elle qui permet de " besogner longtemps encore la singulière présence des choses "…

(Jean-Claude Walter, Revue alsacienne de littérature n°38, juin 1992)